Programme du 80è anniversaire du débarquement de l’association

ATELIER DE MEMOIRE AVEC LES SCOLAIRES DE ST-VAAST

  • En classe, le 4 juin 2024 : histoire des parachutistes égarés dans le Val de Saire, la nuit du 6 juin 1944
  • Visite du fort de la Hougue, le 4 juillet 2024, sur le thème : de l’Occupation en 1940 à la Libération en 1944.

DEUX CONFERENCES

  1. Paras égarés en Val de Saire dans la nuit du 5 au 6 juin 1944

Dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, 800 avions Douglas C 47 Dakota, transportant plus de 13000 parachutistes des divisions aéroportées, sont entrés par la côte Ouest du Cotentin pour éviter les batteries de DCA allemandes des environs de Cherbourg, mais aussi pour éviter de survoler la flotte de débarquement. Des nappes épaisses de brouillard perturbent les pilotes et pour éviter les collisions, ceux qui se trouvent à l’extérieur de la formation s’écartent et certains se trouvent ainsi désorientés.

C’est le cas, notamment, d’un Dakota qui va larguer un stick de 18 parachutistes à 1km au sud du bourg de Quettehou et non à St-Martin de Varreville comme prévu.

Annick Perrot, historienne, devient passeur de mémoire pour évoquer ces journées qui ont bouleversé la vie de jeunes Américains, au nom de la Liberté. Leur rendre hommage, c’est participer du devoir de mémoire, mais il ne faut pas oublier tous les anonymes qui les ont aidés à la barbe et au nez de l’occupant

Conférence labellisée par la Région Normandie dans le cadre du 80e anniversaire du Débarquement et de la Bataille de Normandie.

St-Vaast-la-Hougue, le 6 juin 2024, à 18h, salle Max Pol Fouchet

Vicq s/Mer, le 7 juillet 2024, à 15h.

2. L’organisation défensive de la baie de la Hougue

de Vauban au Mur de l’Atlantique

Dès la fin du 17e siècle, les travaux menés par l’ingénieur de Combes suivant les consignes de Vauban constituent un large ensemble fortifié dont le cœur est représenté par le fort de la Hougue et l’île de Tatihou et un nombre important de batteries et de redoutes.

Au-delà des monuments phares que constituent les tours Vauban, cette conférence restitue, à l’aune de plusieurs voyages d’études, l’organisation de la défense de la baie de la Hougue et ses évolutions jusqu’en 1944, en mettant en exergue de nombreux

aspects architecturaux souvent ignorés. Largement illustrée par de nombreux documents inédits, elle est proposée par Jean-Marie Balliet, expert du patrimoine à l’ICOMOS (Conseil International pour des Monuments et des Sites), et membre, entre autres, du conseil scientifique de l’association Vauban, en collaboration avec Annick Perrot, historienne et spécialiste de l’histoire de Saint-Vaast.

St-Vaast-la-Hougue, le 20 juin 2024, à 18h, salle Max Pol Fouchet

DEUX EXPOSITIONS

En partenariat avec la ville de Saint-Vaast.

  1. Le quotidien de Saint-Vaast en photographies pendant l’Occupation et à la Libération

Exposition autour de l’église, de 18 grandes photos légendées de la collection Perrot avec flyer explicatif.

Mai à septembre 2024.

2. Les navires de la Liberté

Exposition réalisée par le Service historique de la Défense de Cherbourg.

A l’occasion du 80e anniversaire du débarquement en Normandie, le Service historique de la Défense de Cherbourg met à l’honneur la vingtaine de bâtiments de guerre français présents aux côtés des Alliés le 6 juin 1944.

L’exposition présente le parcours de ces bâtiments appartenant aux FNFL (Forces Navales Françaises Libres), avec une première partie de 1940 à 1942, puis une deuxième allant jusqu’au 6 juin 1944. L’exposition se conclut avec le rôle du port de Cherbourg dans les plans du débarquement ainsi que la reconstruction des installations portuaires et la remise en route de l’arsenal militaire.

24 panneaux autoportants (120 x80)

St-Vaast-la-Hougue, du 6 au 23 juin 2024, salle Max-Pol Fouchet.

FILM

La pêche pendant la Seconde Guerre mondiale à St-Vaast-la-Hougue, Barfleur et Port-en Bessin

Histoire des conditions de pêche sur la côte est du Cotentin et sur celle du Bessin, du début de l’Occupation allemande jusqu’à la reprise des activités après le débarquement des troupes alliées.

Film suivi d’un débat animé par l’historienne Annick Perrot.

Durée : 45 mn

Production : Association Mer et Terroir du Cotentin et du Bessin/Ateliers du Doc

Réalisation : Jean-Jacques Lion – 2015

St-Vaast-la-Hougue, les 15 & 22 juin 2024, à 18h, salle Max Pol Fouchet

VISITES COMMENTEES

Les vestiges du Mur de l’Atlantique dans le fort de la Hougue

Dès leur arrivée, en juin 1940, les Allemands ont investi le fort de la Hougue, puis mettant à profit la situation stratégique du site, l’ont incorporé au Mur de l’Atlantique dont il reste quelques vestiges.

Deux visites commentées « spécial 80è » assurées par l’Association CAP St-Vaast.

Nombre de places limité, sur réservation. 06 83 01 80 18

Fort de la Hougue, les 16 et 21 juin 2024.

Télécharger le programme du 80è anniversaire du débarquement

L’animation du patrimoine à l’honneur avec l’association Cap-Saint-Vaast dans le bulletin municipal de Décembre 2023

L’été 2023 a été marqué par le 15eme anniversaire de l’inscription à l’Unesco des deux tours de Saint-Vaast.

Si vous voulez connaitre l’histoire de cette aventure « extra ordinaire », voici quelques pages extraites du bulletin municipal de Saint-Vaast de décembre 2023.

Vous y retrouverez une présentation des animations réalisées par l’Association ainsi qu’un dossier sur le 15eme anniversaire de l’inscription à l’Unesco des deux tours de Saint-Vaast-La-Hougue.

Consulter les extraits du bulletin municipal de Décembre de Saint-Vaast-La-Hougue

Les Journées du Patrimoine à la Hougue

À l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, le fort de la Hougue était ouvert en accès libre, ce qui a permis à 320 personnes de découvrir ou redécouvrir ce patrimoine exceptionnel dont la tour Vauban est inscrite à l’Unesco avec celle de Tatihou depuis 2008.

L’association Culture Animation et Patrimoine de Saint-Vaast proposait également des visites commentées par l’historienne Annick Perrot, qui a accueilli les visiteurs à la Porte aux Dames pour une explication détaillée du redan qui protège l’ancienne issue de secours du fort.

Les amateurs d’histoire ont ensuite pénétré dans la partie centrale du fort pour suivre l’évolution stratégique de ce site, de Vauban à nos jours. Après une halte au pied de la tour dont la terrasse de tir culmine à plus de 40 mètres au-dessus du niveau de la mer, ils ont bénéficié des commentaires de l’historienne sur l’exposition située au 1er étage de l’édifice.

La visite s’est achevée sur le bastion ouest occupé par le dernier canon encore présent sur la presqu’île et que les Allemands ont utilisé pendant la seconde guerre mondiale comme canon de semonce.

Dès sa conception au 17è siècle, le fort de la Hougue plus facilement accessible que celui de l’île Tatihou, constitue l’élément central de la mise en défense de de la rade, mais il ne faut pas oublier que les deux tours ont été édifiées dans un seul but, celui de protéger la baie de Saint-Vaast des descentes ennemies grâce au tir croisé des batteries installées sur les plateformes sommitales, précise Annick Perrot.

Consulter l’article paru dans la Presse de la Manche du 17/08/2023

Journées Européennes du Patrimoine – 16 et 17 septembre 2023

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, l’association CAP Saint-Vaast organise des visites commentées de la Hougue.
Elles seront  assurées par l’historienne Annick Perrot le samedi et le dimanche, à 14h 00 et 16h 00, sur réservation.

Le fort et  la tour Vauban n’auront plus de secrets pour les amateurs d’histoire qui pourront découvrir ou redécouvrir l’évolution stratégique de ce site, de Vauban à nos jours.

Tarif : 5€, gratuit pour enfants

Programme Semaine Vauban

Semaine Vauban – 15ème anniversaire de l’inscription des tours sentinelles au patrimoine mondial de l’UNESCO – du mardi 4 au dimanche 9 juillet 2023

  • Mardi 4 juillet

Finalisation sur le site de la Hougue des deux « plaques » commémoratives par les élèves CM1 et CM2 de Saint-Vaast et de Quettehou. Ces tableaux seront exposés en fin de semaine dans le local situé au pied de la tour. Tout au long de ce parcours, les élèves ont été accompagnés par l’Association CAP St Vaast présidée par l’historienne Annick Perrot. Une préparation pédagogique a été effectuée en classe, en amont de ces journées, ce qui a permis un échange fructueux avec les élèves.

  • Jeudi 6 juillet   

Les élèves CE et CE2 de Quettehou seront accueillis à la Hougue par l’équipe de CAP St Vaast pour un jeu de piste historique organisé par l’association.

Pour clôturer la journée, la Cie Chimères singulières proposera en fin d’après-midi un spectacle équestre au pied de la tour – spectacle gratuit et ouvert à tous.

  • Vendredi 7 juillet :
    • 10h 00 : Le drapeau UNESCO est hissé sur les deux sites. A la Hougue, un cortège d’écoliers de St Vaast (CM1-CM2) accompagnera le drapeau porté par une cavalière sur son cheval. A Tatihou, les élèves de CE1-CE2 de Saint-Vaast, hisseront le drapeau sur le site.
    • L’exposition de M. Gombaud, « Saint-Vaast à la plume, balade sous le regard des tours Vauban », ouvre ses portes à la salle René Mercier (face à la Marie), sous l’égide de CAP St-Vaast -14h 30. Entrée libre. Dessins à l’encre rehaussés à l’aquarelle qui mettent en valeur et en évidence le patrimoine de Saint-Vaast. Exposition visible jusqu’au dimanche 16 juillet inclus.
  • Samedi 8 juillet :
    • La « Tatihougue », course qui permet de relier les deux tours Vauban.
    • A Tatihou : vers 13h30 départ des coureurs de la « Tatihougue » accompagnés par la Cie Chimères singulières
    • A la Hougue
      • 18h00 : remise des prix et médailles aux coureurs de la Tatihougue
      • 20h00 : concert avec le groupe bas-normand TANAGILA, devant la Houguette – possibilité de restauration sur place.
  • Dimanche 9 juillet :
    • De 10h à 11h : Traversée du Run en chantant avec les Chimères singulières.
    • 12h00 : A la Hougue : pique-nique au pied de la tour Vauban (entrée par la Porte aux Dames) avec Laser Game pour les enfants à partir de 7 ans
    • 15h15 à Tatihou : Spectacle « Balade chimérique »

Télécharger le programme de la semaine Vauban 2023

PV Assemblée générale – vendredi 28 avril 2023

Association Culture Animation Patrimoine

St-Vaast/Cotentin

AG du 28 avril 2023

Télécharger le Procès Verbal

L’Assemblée générale ordinaire de CAP Saint-Vaast s’est déroulée le 28 avril 2023 dans la salle René Mercier à Saint-Vaast-la-Hougue, mise gracieusement à la disposition de l’association par la municipalité.

Après l’accueil des participants au nombre d’une vingtaine, la Présidente, Madame Annick Perrot, après avoir salué le Maire, Gilbert Doucet et la Conseillère départementale, Brigitte Léger, déclare ouverte l’assemblée générale de CAP St-Vaast, à 18 heures.

  1. Rapport moral

La présidente Annick Perrot rappelle la finalité de l’association CAP Saint-Vaast/Cotentin, créée au printemps 2021.

Elle indique qu’elle concerne, statutairement, l’étude, la promotion, l’animation, le développement ainsi que la valorisation du patrimoine et de l’histoire de Saint-Vaast-la-Hougue et plus largement du Cotentin.

Et ce, en accompagnant l’activité culturelle de la municipalité de St Vaast, notamment pour ce qui concerne Vauban et ses tours.

II.      Rapport d’activités

Annick Perrot précise que les activités de l’association correspondent bien aux statuts.

–        3 types d’activités sont proposées pour le moment :

                  – Visites commentées

                  – Conférences

                   – Animations scolaires et familles

1. Visites commentées

a. La Hougue

37 visites ont été effectuées de juin 2021 à fin décembre 2022.

Elles sont organisées pour des groupes, pour des scolaires, à la demande ou programmées lors des vacances estivales.

Il est important de noter qu’un certain nombre de ces visites commentées sont gratuites : pour les scolaires, lors de la semaine Vauban, lors des JEP (Journées européennes du Patrimoine), au profit de la SNSM, du Comité des Fêtes (la Hougue Terre de Marins) et ce, pour ces dernières, dans le cadre de la collaboration associative.

b. Ville et Chapelle des marins

8 visites au cours de l’exercice

Elles sont réalisées à la demande pour des petits groupes (notamment associations)

Elles permettent une meilleure connaissance de notre passé.

2. Conférences

6 conférences ont été proposées au cours de l’exercice dont 2 conjointement avec LPMH :

3 en 2021 :

  • 23 07 2021 : Le destin des Tours Vauban
  • 12 08 2021 : La vie quotidienne des gens de mer en Cotentin au XVIIIe siècle
  • 06 11 2021 : Les digues de Saint-Vaast, une stratégie de défense contre la mer ?

3 en 2022

  • 04 02 2022 : Les salines du Cotentin au XVIIIe siècle (à Bretteville)
  • 30 04 2022 : La photographie, reflet de la vie maritime à St-Vaast, 1890-1914 (avec LPMH)
  • 17 09 2022 : Le fort de la Hougue sous le regard des peintres et des photographes (avec LPMH)

Ces conférences s’inscrivent dans la découverte de Saint-Vaast, avec des « balades » dans l’histoire et dans l’espace.

Elles sont généralement bien suivies, ce qui prouve l’attachement du public à l’histoire de la Hougue et du Cotentin.

3. Animations

Animations pour les scolaires

En juin 2021, CAP St Vaast a accueilli à la Hougue 120 élèves CM1 et CM2 du territoire, en partenariat associatif avec le Cotentin pour une visite interactive du fort et de la tour. Il s’agissait d’évoquer certains aspects du littoral, notamment la défense du rivage, frontière de mer.

  •  3 et 10 juin : CM École de Quettehou
  • 4 juin : École de St-Vaast
  • 7 juin : École de Réville
  • 8 juin : École de Teurthéville Bocage
  • Semaine Vauban

Il s’agit d’animations autour de la Commémoration de l’Inscription des Tours Vauban à l’Unesco. Elles ont lieu chaque année, en juillet et, bien entendu, elles ont un rapport avec l’histoire de France et locale, à Travers Vauban.

À cette occasion, afin que les plus jeunes puissent découvrir leur histoire de façon ludique, l’association a également mis en place des animations familiales gratuites, telles que des chasses au trésor et un concours de forteresses Vauban.

  • Visites commentées
  • Conférence
  • Concours forteresses de sable
  • Chasse au trésor sur thème Vauban
  • (plus un pique-nique organisé par la ville)

JEP (Journées du Patrimoine)

CAP est impliquée lors des Journées européennes du patrimoine, en septembre.

En liaison avec la ville, les bénévoles de CAP St Vaast assurent l’ouverture non-stop du fort de la Hougue, de 10h à 17h 30.

En 2021, plus de 500 personnes ont été accueillies pour des visites libres et deux commentées

4. Projets 2023

          – WE 27 mai : visites commentées de la Hougue au profit du Comité des Fêtes (Hougue, terre de Marins)

          – 8 et 10 juin : Accompagnement de l’Association nationale Vauban

                                    – conférence sur les Tours Vauban, à la Cité de la Mer

                                    – visite commentée du fort de la Hougue et de Tatihou

          – 1ere semaine juillet : Semaine Vauban

A l’occasion du 15è anniversaire de l’inscription des Tours Vauban et dans le cadre des animations prévues par la ville de St-Vaast :

                                    création d’une œuvre participative à la Hougue avec CM1 et CM2 de St Vaast

                                    accompagnement des élèves pour hisser le drapeau Unesco à la Hougue et à Tatihou

                                    – conférence « Dans les pas de Vauban »

                                    – grande chasse au Trésor dans le fort le dimanche 9 juillet

          du 8 au 15 juillet accompagnement de l’exposition de Michel Gombaud

          – visites commentées de la Hougue le mardi et le jeudi  en juillet et aout

                                    – calendrier juillet : mardi 11- 18 – 25

                                                           jeudi    6 – 13 – 20 – 27

                                    – calendrier aout :    mardi 1er – 8 – 22

                                                           jeudi    3 – 10 – 17 – 24

          – WE 15 aout : visites commentées de la Hougue au profit SNSM

          – 16 & 17 septembre : Participation aux JEP avec visites commentées de la Hougue

III.     Rapport financier

Anne-Marie Lepetit, trésorière, commente ensuite le compte de résultat 2021 et 2022. La projection de ces documents sur écran permet à l’assemblée de suivre les commentaires.

  • Compte de résultat 2021 :

Les recettes, surtout alimentées par les visites commentées, s’élèvent à 2970,82 €.

Les dépenses se montent à 292,72 €.

Le résultat de l’exercice est positif et s’établit à 2678,10€.

  • Compte de résultat 2022 :

Tout comme en 2021, les recettes 2022 proviennent essentiellement des visites commentées. Elles se montent à 2385,50 €. Elles sont inférieures à 2021 en raison du grand nombre de visites et animations gratuites.

Les dépenses s’élèvent à 427,43 €.

Le résultat de l’exercice est positif et s’établit à 1958,07€.

Avant de conclure, la présidente invite les participants à voter.  Le rapport moral et d’activité, de même que le rapport financier sont approuvés à l’unanimité des présents.

Conclusion

Le bilan d’activités et le bilan financier sont positifs

  • Mais Il faudrait pouvoir passer à la vitesse supérieure

–   Or, l’association est confrontée au manque de moyens

                        – moyens humains :  

            ¬ pas assez de bénévoles : (problème récurrent des associations, surtout depuis la pandémie de Covid)

moyens matériels :

            ¬ manque de local  : rangement du matériel pour animations scolaires et familiales et des costumes pour envisager des visites théâtralisées

La présidente remercie vivement les membres de l’équipe d’administrateurs de CAP St-Vaast, pour leur engagement et leur disponibilité, car ils s’occupent :

  • Du site internet  www.cap-saint-vaast.fr
  • De l’encadrement et sécurité lors des visites
  • De la trésorerie
  • Des achats et lots pour les enfants

L’Assemblée est déclarée close à 19 heures.                          

Avant d’inviter les personnes présentes à prendre le verre de l’amitié, la présidente leur fait part d’une courte communication sur le rôle pernicieux des informations incorrectes en Histoire.

Les fausses nouvelles en histoire, construction d’une histoire parallèle

Suite PV Assemblée générale – vendredi 28 avril 2023

Elles ne sont pas obligatoirement écrites dans un but frauduleux, mais s’apparentent à la mésinformation ou contre-vérité.

En effet, en raison, notamment, de la naïveté ou de la paresse cognitive, des informations non vérifiées circulent en nombre et concernent toutes les époques.

En ce qui concerne St-Vaast et la Hougue, de nombreuses fausses informations sont dues à un de nos « érudits » de la fin du 19è siècle. En lisant le livre pittoresque et anecdotique que Jules Leroux a écrit sur St Vaast en 1897, vous apprendrez des informations incroyables, relayées tant sur des sites comme Wikipedia, que dans des ouvrages paraissant, a priori, sérieux.

  1. Ainsi, vous apprendrez qu’au Moyen Age, Saint-Vaast était défendu par un château fort que les Anglais occupent au début de la Guerre de Cent Ans. Vous apprendrez aussi qu’ils s’y installent et que les bourgeois de Caen ont dû verser une rançon de 8000 écus pour que les Anglais l’évacuent en 1361.

Or, il ne s’agit pas de Saint-Vaast-la-Hougue, mais de Saint-Vaast-sur-Seulles, dans le Calvados, dont le château a été détruit lors du siège de 1356.

Un peu de réflexion permet pourtant d’éviter la confusion, car dans le manuscrit ancien, il n’y a nulle part le terme Hougue ou plutôt Hogue qui nous différenciait des autres Saint-Vaast de Normandie et de France !

Depuis, la fausse info circule bien, puisqu’elle est copiée à l’infini…

  • Une autre information divulguée par notre « érudit » Jules Leroux. Il rapporte qu’il y avait au début du XVIè siècle un port important à la Hougue, au pied de la fortification.

Il s’agit tout simplement d’une extrapolation !

En 1464, Louis XI donne une de ses filles naturelles, Jeanne de France, en mariage à Louis de Bourbon, fils naturel de Charles de Bourbon. Louis de Bourbon acquiert en 1473 la baronnie de la Hougue et propose au roi de mettre en défense la Hougue en édifiant une citadelle et une ville. En 1474 Louis XI lui accorde la création d’un marché et d’une foire. Il n’est nullement question de port !

Au demeurant, le projet de Louis de Bourbon ne verra pas le jour, car après sa mort en 1487, sa veuve a besoin d’argent et vend la baronnie de la Hougue.

  • Quand l’Amiral Byng devient Ring !

En 1900, Georges Toudouze écrit un ouvrage sérieux intitulé La défense des côtes, de Dunkerque à Bayonne, au XVIIe siècle, dans lequel on trouve l’information suivante : « L’amiral Ring mouille, le 20 aout 1708, devant la Hougue avec 60 vaisseaux ».

Or, il faut savoir que L’amiral Ring n’existe que par une mauvaise lecture des archives anglaises.

Il s’agit, en réalité de l’amiral George BYNG, vicomte de Torrington, nommé 1er Lord de l’Amirauté en 1727.

En 1708, lors de la Guerre de Succession d’Espagne, il est bien derrière Tatihou avec 60 vaisseaux et les contemporains ont pu assister au baptême du feu de nos tours.

Le tir croisé des batteries hautes des deux tours érigées un peu plus de 10 ans auparavant, conjugué à celui des batteries de la côte, oblige les chaloupes à regagner l’escadre. La tentative de descente a échoué.

C’est mieux d’avoir le nom exact de l’ennemi que l’on a repoussé !

  • J’ai eu récemment l’occasion de lire un article écrit il y a quelque temps sur la digue du Sillon et la surprise de découvrir – je cite – que  « la digue du Sillon comportait une galerie intérieure » qui permettait aux soldats du fort de la Hougue de se rendre au village de St Vaast en restant à l’abri. »

J’avoue que cela m’a laissée perplexe car le plan et surtout la coupe de cette digue indiquent bien qu’elle a été construite comme celle de la Longue Rive. Il s’agit donc d’un remblai terreux recouvert d’une maçonnerie en pierres. Nulle trace de galerie intérieure ! Je pense que l’auteur de l’article a dû venir à Saint-Vaast après une grosse tempête et a pu découvrir l’ampleur des dégâts que l’on constate régulièrement, lorsque la mer a complètement évacué le remblai intérieur…

Il est bien regrettable que ce type d’article inséré et publié dans les actes d’un colloque national soit repris à l’infini, puisqu’il s’agit d’une mésinformation totale par méconnaissance des lieux et de l’histoire locale !

  • Bombardement de St-Vaast en 1941

  Qui doit-on croire au sujet du bombardement de Saint-Vaast d’avril 1941 qui a fait 11 victimes ?

Le rapport de gendarmerie fait sous le contrôle allemand ou le témoignage de l’épicier de la rue Croix Marigny dont la maison a été traversée par un obus qui s’est fiché dans le sol de la cuisine sans exploser ?

Les gendarmes indiquent que c’est un bombardement anglais…. Pour l’épicier, c’est un avion allemand qui a largué les bombes : « A la place de la table un trou béant dans le béton avec la bombe au milieu…. La bombe était enveloppée dans un étui de laiton mou. Un artificier du Nardouet, à Cherbourg, a identifié le numéro de fabrication. Il s’agissait d’une bombe fabriquée en Allemagne. »

Sachant que le capitaine Richard, Ortskommandant à St Vaast a demandé au sous-préfet de lui désigner les noms de fils ou petit-fils de victimes, prisonniers en Allemagne, afin de les faire libérer

… Qu’en déduisons-nous ?

Il s’agit d’un cas typique de désinformation qui prouve qu’il faut parfois se méfier de la version officielle des faits. Pour les Allemands, il s’agissait d’imputer le bombardement aux Anglais pour les discréditer aux yeux de la population, manipulation caractéristique en temps de guerre.

Nous ne recommanderons donc jamais assez d’analyser, vérifier et comparer les sources et soyons d’autant plus vigilants quand l’auteur ne cite pas ses sources. Là, grande méfiance !

                                                                                                                                  Annick Perrot

Télécharger le Procès Verbal de l’AG du 28/04/2023

Journées Européennes du Patrimoine – 17 et 18 septembre 2022

A l’occasion des Journées européennes du Patrimoine, l’association CAP Saint-Vaast organise une visite commentée du fort.
Elle sera assurée par l’historienne Annick Perrot le samedi et le dimanche, à 14h 30, sur réservation. Du front bastionné à la tour Vauban, la forteresse n’aura plus de secrets pour les amateurs d’histoire.

Contact et réservation : 06 83 01 80 18

Le samedi 17, dans le prolongement de la visite, une projection conférence, en partenariat avec l’association Les Pierres en Mer de la Hougue, aura lieu salle Max-Pol Fouchet, rue Maréchal Foch, à 18 heures, sur le thème :      

Le fort de la Hougue sous le regard des peintres et des photographes aux 19è et 20è siècles 

Samedi 17 septembre 2022 à 18h

Salle Max-Pol Fouchet

Projection-conférence organisée par les associations

CAP Saint-Vaast et Les Pierres en Mer de la Hougue

présentée par Annick Perrot et Frédéric Almaviva

46, rue Maréchal Foch   Saint-Vaast  

Entrée 5€ (tarif réduit 3€)